Crises et critiques, journée d’étude, le 12 décembre 2014

Crises et critiques
La critique est-elle devenue consensuelle ?

Vendredi 12 décembre 2014, à partir de 9h,
Université Paris Diderot, Bât. Olympe de Gouges, salle M019

JEmin2

Dans toutes les disciplines des sciences humaines et sociales, des courants se réclament de la critique. Qu’est-ce que l’usage du terme de critique dit du travail de recherche vis-à-vis d’une critique d’ensemble du monde social ? Implique-t-il un engagement des chercheur·ses dans les débats qui traversent la société et le monde politique et militant ?
Continuer la lecture de Crises et critiques, journée d’étude, le 12 décembre 2014

PCC au congrès AFEP 2014

Les logiques sociales des politiques d’austérité : légitimation, mises en œuvre et conséquences

Frédéric Lebaron, sociologue, Versailles Saint-Quentin, Printemps.

Séance annulée (initialement prévue le 27 mai) : « Les logiques sociales des politiques d’austérité : légitimation, mises en œuvre et conséquences ».

Texte support :

 

Le travail associatif : analyser le monde associatif… autrement

Maud Simonet et Matthieu Hély, sociologues, Paris Ouest Nanterre La Défense, IDHE.

Séance du 21 mai : « Le travail associatif : analyser le monde associatif… autrement »,

Texte support :

Enregistrement de la séance :

Construction et reproduction d’un point de vue sur le peuple : réflexions à partir de la répression de mouvements populaires parisiens au XVIIIe siècle

Clara Chevalier (historienne,  EHESS, IIAC-TRAM).

7 mai : « Construction et reproduction d’un point de vue sur le peuple : réflexions à partir de la répression de mouvements populaires parisiens au XVIIIe siècle ».

Texte support :

Enregistrement audio de la séance :

Le capitalisme est-il devenu virtuel ? La substance du contenant et l’obsolescence de la marchandise

Sébastien Chauvin et Olga Sezneva, sociologues, University of Amsterdam, ARCGS.

9 avril : « Le capitalisme est-il devenu virtuel  ? La substance du contenant et l’obsolescence de la marchandise ».

Texte support : https://drive.google.com/file/d/0B9diaaRa3_Jadjl2eG55YWszbWM/edit?usp=sharing

Enregistrement audio de la séance :

Une histoire politique de l’anthropocène Attention ! La séance aura lieu salle 15 au bat. Le France de l’EHESS 190 avenue de France Paris 13

Jean-Baptiste Fressoz (historien, Imperial College, CHSTM).

Mardi 25 mars : « Une histoire politique de l’anthropocène ».  La séance aura lieu salle 15 au bat. Le France de l’EHESS 190 avenue de France Paris 13

Textes supports :

Approches sociologiques de la pensée politique. Une enquête sur la réception française des théories anglo-étasuniennes de la justice sociale (1971-2011)

Mathieu Hauchecorne, politiste, Paris 8.

Séance du 12 mars 2014.

Texte support :

  • Hauchecorne Mathieu , « Le “professeur Rawls” et le “Nobel des pauvres”. La politisation différenciée des théories de la justice de John Rawls et d’Amartya Sen dans les années 1990 en France », Actes de la recherche en sciences sociales, 2009/1 n° 176-177, p. 94-113.

Séance introductive « La critique est-elle devenue consensuelle ? »

Séverine Chauvel, Fanny Gallot et Razmig Keucheyan, pour le collectif des organisateur-trices du séminaire.

Séance introductive du 5 mars : « La critique est-elle devenue consensuelle ? »

Textes supports :

Enregistrement audio de la séance : 

Bibliographie et graphique

Programme 2012

Les séances ont lieu le mercredi de 17h à 19h, à l’EHESS, 105 bd Raspail, salle 7.

28 mars : Une crise d’hégémonie ? Gramsci et la crise du capitalisme. Razmig Keucheyan, MCF en sociologie, université Paris-Sorbonne (Paris IV).

4 avril : Le benchmarking et les enjeux politiques de la quantification. Isabelle Bruno, MCF en science politique (Université de Lille 2 / CERAPS) et Hugo Harari-Kermadec, MCF en économie (CNRS et ENS Cachan / IDHE).

11 avril : Les effets du « New Public Management » à l’école et l’hôpital. Nicolas Belorgey CR en sociologie au CNRS (PRISME-GSPE) et Séverine Chauvel, ATER en sociologie (EHESS).

2 mai : Le genre et les sexualités à l’épreuve de la performativité. Fanny Gallot, doctorante en histoire (Lyon 2 / Larhra) et ATER (Lyon 1) et Pauline Delage, doctorante en sociologie (EHESS / Iris).

9 mai : David Harvey et « l’accumulation par dépossession ». Cédric Durand, MCF en économie (CNRS et Paris 13 / CEPN).

16 mai : Mobilisations identitaires et luttes de classes. Indianisme et émancipation en Amérique latine. Franck Gaudichaud, MCF en civilisation hispano-américaine (Grenoble 3) et Hervé Do Alto, doctorant en science politique (Sciences Po Aix) et ATER (Nice).

23 mai : Qu’est-ce que la critique ? Grégoire Chamayou, CR en philosophie (CNRS et ENS Lyon / CERPHI).

30 mai : Division du travail et hiérarchie. Philippe Légé, MCF en économie (Université de Picardie).

6 juin : Pour une histoire politique du climat. Fabien Locher, CR en  histoire (CNRS / CRH).

13 juin : Le care comme point de vue, une perspective critique sur les rapports de domination. Wassim El Golli, doctorant en sociologie (EHESS / Iris) et Delphine Moreau, doctorante (EHESS / GSPM).

20 juin : Autour de “De la critique” Luc Boltanski, DE en sociologie (EHESS / GSPM).

27 juin : La circulation internationale des idées. François Cusset, historien des idées, PU (Université Paris-Ouest). Séance annulée.