Tous les articles par Hugo Harari-Kermadec

Impérialismes : approches marxistes. Colloque international

8 et 9 janvier 2016, Maison de la recherche de Paris-Sorbonne (28 rue Serpente, 75006 Paris, métro Odéon), Amphi 035 (rez-de-chaussée).


Ce colloque international se propose de réfléchir à l’actualité du concept d’impérialisme pour comprendre le monde contemporain. Le « nouvel ordre mondial » apparu lors de la chute du mur de Berlin, loin de constituer l’espace global pacifié annoncé par ses promoteurs, a au contraire vu la multiplication des interventions impérialistes, et la montée des tensions entre grandes puissances : au Moyen-Orient, en Ukraine, dans le Sahel ou en mer de Chine. Dans les recherches, nombreuses, concernant l’impérialisme aujourd’hui, des thématiques nouvelles sont développées : par exemple la dimension écologique de l’impérialisme, l’Union européenne comme entité néo-impériale, ou le lien entre colonialisme et production des savoirs. Le marxisme classique et contemporain, de Marx lui-même à David Harvey, a produit l’un des corpus de théories de l’impérialisme les plus riches existant à ce jour. Revisiter ce corpus à la lumière des problématiques actuelles est un moyen de renouveler les approches de l’impérialisme.

Vendredi 8 janvier 2016, 9h30- 13h

  • Leo Panitch, York University : The Political Economy of American Empire
  • Aurélie Trouvé, AgroParisTech : Les formes de domination dans les politiques et le commerce agricoles à l’échelle internationale
  • Paul Guillibert, Université Nanterre Paris Ouest : La nature de l’impérialisme : une écologie de la dépossession

Vendredi 8 janvier, 14h30 -18h

  • Emmanuelle Sibeud, Université Paris 8 – Vincennes Saint Denis : Sciences et empires. Comment décoloniser les savoirs sur l’Afrique?
  • Jean Batou, Université de Lausanne : Continuités et discontinuités de l’impérialisme russe, 1914-2014
  • Fabien Escalona, Sciences Po Grenoble : Les sociaux-démocrates face à l’impérialisme

Samedi 9 janvier 2016, 14h30-18h

    • Gilbert Achcar, School of Oriental and African Studies (SOAS), Université de Londres : D’un déclin à l’autre? L’hégémonie politico-militaire des États-Unis et son avenir
    • Claude Serfati, Université Versailles Saint-Quentin, Actualité de l’impérialisme : le cas de la France
    • Costas Lapavitsas, School of Oriental and African Studies (SOAS), Université de Londres : Hierarchy and Power in the European Union

Organisation : Marxismes au XXIe siècle, en partenariat avec Espaces  Marx, Fondation Gabriel Péri, revue Actuel Marx, revue Contretemps, Centre d’Économie Paris Nord, (CNRS/Université Paris 13), Institut d’études politiques, historiques et internationales de l’Université de Lausanne.

Entrée libre, inscription obligatoire à l’adresse : razmig.keucheyan’@’paris-sorbonne.fr

Investir le débat en Littérature à propos des textes en dehors du Patrimoine : une approche littéraire du rap français

Bettina Ghio, littérature, THALIM, Université Paris 3

2 juin :  « Investir le débat en Littérature à propos des textes en dehors du Patrimoine : une approche littéraire du rap français ».

Texte support :

 

 

La question de l’émancipation à travers une histoire critique de Solidarność

Michal Kozlowski, philosophe, Université de Warsaw, Pologne

19 mai : « La question de l’émancipation à travers une histoire critique de Solidarność ».

Texte support :

Un échec annoncé ? Eléments pour une sociologie des politiques d’austérité en Europe

Frédéric Lebaron, sociologie, Printemps, Université Versailles Saint-Quentin.

5 mai  : «  Un échec annoncé ? Eléments pour une sociologie des politiques d’austérité en Europe ».

Texte support :

Quelles théories critiques pour une sociologie des marchandises ?

Quentin Ravelli, sociologie, CMH, CNRS.

14 avril : « Quelles théories critiques pour une sociologie des marchandises ? Marxisme, économie politique et anthropologie des objets ».

Texte support :

Des universités en concurrence

Leïla Frouillou, Géographie-cités, Paris I.

7 avril 2015 « Des universités en concurrence : géographie critique des recrutements étudiants franciliens » :

Texte support :

Pour aller plus loin :

 

 

Démocratisation des choix scientifiques et techniques de gouvernement

Sara Aguiton, sociologie, CSO, Sciences-Po.

31 mars 2015 « Technologies émergentes, participation et contestation en France : démocratisation des choix scientifiques et techniques de gouvernement ».

Textes supports :

 

Pratiques d’organisation de la vie quotidienne au sein des classes populaires

Valérie Cohen, José Calderon et Séverin Muller – Collectif Rosa Bonheur, sociologie, CLERSE, Université Lille 1

24 mars : « Pratiques d’organisation de la vie quotidienne au sein des classes populaires ».

Texte support

Du temps acheté. La crise sans cesse ajournée du capitalisme démocratique

Wolfgang Streek, Institut Max-Planck pour l’étude des sociétés, Cologne. Discussion introduite par André Orléan (économie, EHESS).

Jeudi 19 mars 2015, 19h, amphi François-Furet, « Du temps acheté. La crise sans cesse ajournée du capitalisme démocratique ».

Textes supports :

 

Pour aller plus loin :

Genre, race, classe et la question de l’engagement littéraire dans l’Italie postcoloniale

Barbara De Vivo, littérature et civilisation, ENEC, Université Paris IV.

10 mars 2015 « Genre, race, classe et la question de l’engagement littéraire dans l’Italie postcoloniale ».

Textes supports :

Validation

Pour les étudiant-e-s de l’EHESS, la validation prend la forme d’un rapport d’une dizaine de pages envoyé à seminaire.pcc »at »gmail.com.

Le rapport standard se concentre sur une séance et contient :

  • une présentation de l’intervenant-e
  • une restitution de l’intervention et de la discussion
  • une confrontation entre cette séance et votre sujet de recherche

Un autre format est possible, sous condition d’un échange préalable avec les organisateurs.

Les expérimentations aléatoires, une politique des petits nombres ?

Arthur Jatteau, socio-économie, Printemps, Université Versailles Saint-Quentin.

3 mars 2015 « Les expérimentations aléatoires, une politique des petits nombres ? ».

Texte support :

Programme du séminaire 2014

Les séances ont lieu le mercredi de 17 h à 19 h (EHESS, salle 8, 105 bd Raspail), du 5 mars au 4 juin 2014.

 

5 mars : Séance introductive « La critique est-elle devenue consensuelle ? », par Séverine ChauvelFanny Gallot et Razmig Keucheyan, pour le collectif des organisateur-trices du séminaire.

12 mars : « Approches sociologiques de la pensée politique. Une enquête sur la réception française des théories anglo-étasuniennes de la justice sociale (1971-2011) »Mathieu Hauchecorne (politiste, Paris 8).

19 mars : « La portée critique de la psychanalyse », Ronan de Calan (philosophe, Paris 1).

Mardi 25 mars : « Une histoire politique de l’anthropocène », Jean-Baptiste Fressoz (historien, Imperial College, CHSTM).

2 avril :  « Pour une approche genrée de la mesure de l’insécurité », Christelle Hamel (sociologue, INED).

9 avril : « Le capitalisme est-il devenu virtuel  ? La substance du contenant et l’obsolescence de la marchandise », Sébastien Chauvin et Olga Sezneva (sociologues, University of Amsterdam, ARCGS).

30 avril : « La crise du développement global », Ben Selwyn (économiste, University of Sussex).

7 mai : « Construction et reproduction d’un point de vue sur le peuple : réflexions à partir de la répression de mouvements populaires parisiens au XVIIIe siècle », Clara Chevalier (historienne,  EHESS, IIAC-TRAM).

14 mai : « Réinventer la médecine ouvrière ? », Laure Pitti  (sociologue, Paris 8, CSU).

21 mai : « Le travail associatif : analyser le monde associatif… autrement », Maud Simonet et Matthieu Hély (sociologues, Paris Ouest Nanterre La Défense, IDHES).

mardi 27 mai : Séance annulée « Les logiques sociales des politiques d’austérité : légitimation, mises en œuvre et conséquences », Frédéric Lebaron (sociologue, UVSQ, Printemps).

4 juin : « La naissance de l’idée du socialisme andin : de l’anarchisme à Mariategui », Alfredo Gomez-Muller (philosophe, Institut catholique de Paris).

 

Le séminaire 2013-2014 est organisé par Séverine Chauvel,  Pauline DelageCédric DurandFanny GallotVincent GayHugo Harari-Kermadec, Razmig Keucheyan,  Philippe Légé.

CMH, CEPN, IDHES, IRIS, CRH

Crises et critiques, journée d’étude, le 12 décembre 2014

Crises et critiques
La critique est-elle devenue consensuelle ?

Vendredi 12 décembre 2014, à partir de 9h,
Université Paris Diderot, Bât. Olympe de Gouges, salle M019

JEmin2

Dans toutes les disciplines des sciences humaines et sociales, des courants se réclament de la critique. Qu’est-ce que l’usage du terme de critique dit du travail de recherche vis-à-vis d’une critique d’ensemble du monde social ? Implique-t-il un engagement des chercheur·ses dans les débats qui traversent la société et le monde politique et militant ?
Continuer la lecture de Crises et critiques, journée d’étude, le 12 décembre 2014