Une crise d’hégémonie ? Gramsci et la crise du capitalisme.

Razmig Keucheyan, MCF en sociologie, université Paris-Sorbonne (Paris IV).

Les Cahiers de prison d’Antonio Gramsci contiennent des passages d’une grande actualité consacrés aux crises du capitalisme. Dans les sociétés modernes, les crises économiques ont rarement des effets politiques immédiats. Elles sont le plus souvent amorties par ce que Gramsci appelle les « tranchées » et « fortifications » de la société civile et de l’Etat. Entre les structures et les superstructures se trouve un ensemble de médiations, qui les conduisent à former un « bloc historique », et qui empêchent qu’un effondrement de l’économie se traduise par un effondrement correspondant du système politique. C’est seulement lorsque les crises deviennent « organiques », c’est-à-dire qu’elles se transforment en crises du bloc historique lui-même, qu’elles contaminent toutes les sphères sociales : économie, politique, culture, morale, sexualité… Gramsci qualifie ces crises de « crise d’hégémonie » ou de « crise de l’Etat dans son ensemble ». Elles se caractérisent notamment par leur longue durée, et par le fait qu’aucune des classes antagonistes ne dispose d’assez de réserves matérielles et symboliques pour imposer aux autres une nouvelle hégémonie. S’ensuit un « équilibre catastrophique des forces », dont le césarisme – par exemple fasciste – est l’une des issues possibles. La crise économique déclenchée en 2008 par l’effondrement des marchés financiers a-t-elle donné lieu à une crise d’hégémonie au sens de Gramsci ?

L’enregistrement audio de la séance :


Texte support :

Bibliographie

  • Anderson, P., 1978, Sur Gramsci, Paris, Maspero.
  • Buci-Glucksman, C., 1975, Gramsci et l’Etat. Pour une théorie matérialiste de la philosophie, Paris, Fayard.
  • Gramsci, A., 2012, Une anthologie des Cahiers de prison, sélection et présentation par R. Keucheyan, Paris, la Fabrique.
  • Piotte, J.-M., 2010, La pensée politique de Gramsci, Montréal, Lux.
  • Thomas P., 2009, The Gramscian Moment. Philosophy, Hegemony and Marxism, Leiden, Brill.
  • Tosel, A., 2009, Le marxisme du 20e siècle, Paris, Syllepse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *